Oct 102017
 

Games Tours Festival 2017

Worldwide Football tout près du but !

Je dois avouer que je ne savais pas trop à quoi m’attendre en arrivant au centre Vinci pour cette première édition du Games Tours Festival. La manifestation brassait très large avec toutes sortes d’animations liées à la culture geek (retrogaming, cosplay, tournois de jeux vidéo…) et le jeu de société n’était là qu’un représentant de la chose ludique parmi d’autres. Si on ajoute à cela le fait que la protozone était située au fin fond du deuxième étage, il y avait de bonnes raisons de craindre que le public ne se bouscule pas pour jouer à Worldwide Football. Pour autant, après une matinée calme comme j’en ai maintenant l’habitude sur tous les festivals, les parties se sont bien enchaînées dès le samedi après-midi. Worldwide Football a gagné de nouveaux fans et a même reçu la visite de Julien Lepers, guest star haute en couleurs du festival !

Après chaque festival, j’ai coutume de vous annoncer sur ce site les changements auxquels je compte procéder sur le jeu. Et bien là, rien. Pas la moindre idée d’amélioration sur le week-end. Faut-il y voir le signe que Worldwide Football arrive à maturité ? Coté mécanique et équilibrage, je commence à envisager la campagne de financement participatif avec une relative sérénité.

Chronique de protozone

Je vais donc en profiter pour vous parler de mes voisins de protozone. Car une fois n’est pas coutume, j’ai pu essayer les jeux des différents auteurs présents au Games Tours Festival.

Commençons par Tommy et son Trio Fruité, un prototype qui mêle réflexion, enchères et déduction.  Derrière son apparente simplicité, le jeu cache une certaine profondeur : on est typiquement dans le format que j’affectionne. Trio Fruité faisait là ses premiers pas et j’imagine qu’il sera encore amélioré dans les prochains mois. Un projet qui je suivrai avec attention !

Passons ensuite à Zombie A-social club, un jeu de cartes au thème satirico-survivalo-zombie. J’ai trouvé le thème bien rendu : on ressent une certaine pression pendant la partie tout en ayant de vrais choix tactiques. Difficile de se faire un avis très net tant le jeu me semble avoir une véritable courbe d’apprentissage, mais il est certain que je rejouerais avec plaisir. L’humour dont Zomie A-social Club fait preuve n’est sûrement pas étranger à cela.

Enfin, je ne peux pas terminer ce tour d’horizon sans parler de Benjamin Lavie et de son jeu de culture musicale Clef de Sol. Comme toujours, il a suffi de quelques joueurs décidés à donner un peu de la voix pour que l’ambiance décolle à sa table. Étant moi-même amateur de musique en général, j’attends l’édition de Clef de Sol avec impatience !

Je ne peux malheureusement pas vous donner mes impressions sur Brigantin que je n’ai pas eu l’occasion de tester. Pourtant, ce n’est pas l’envie qui manquait tant je trouve les visuels de ce prototype séduisants. Au vu de l’affluence à la table de Frédéric, je ne peux m’empêcher de penser que sa création a de vraies qualités ludiques… Promis, je me ferai une place à sa table au prochain festival où l’on se croisera.

Remerciements

Pour conclure ce billet, quelques mots de remerciements. D’abord pour Valentin et tout le staff d’organisation : Tours a su nous accueillir dans les meilleures conditions malgré le stress bien compréhensible de cette première. Mais aussi et surtout pour Cécile, ma compagne, sans qui ma présence à Tours eût été impossible compte tenu de ma jambe dans le plâtre. Jambe qui attend toujours que Julien Lepers trouve un feutre pour y apposer sa signature à l’heure où je vous écris…

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)