Oct 122017
 

Benjamin, qui a adopté avec son groupe de joueurs la version print & play de Worldwide Football, organise la toute première coupe du monde de Worldwide Football ! Voici le compte-rendu du quatrième match opposant le Brésil à l’Italie.

Dans le troisième match, la France est allée battre l’Espagne 4 buts à 1.

Brésil – Italie

Stade Maracana, mercredi 10 octobre 2017

1ère mi-temps

Le match démarre tambour battant et après un ballon perdu par les Brésiliens, l’Italie obtient un coup franc contestable non loin de la surface. Le coup de pied finit dans la lucarne de Marcos : déjà 0-1 à la 9ème minute de jeu !

Le Brésil ne s’en laisse pas compter et sonne la charge en pratiquant le football samba qu’on lui connaît : passe longue, grand pont, centre, tête… et but ! Il n’aura fallu que 3 minutes aux Auriverde pour égaliser.

Les équipes ne peuvent tenir ce rythme effréné bien longtemps et les défenses finissent par prendre le dessus. Malgré les intentions offensives brésiliennes, le bloc défensif transalpin s’avère d’une redoutable efficacité. Tout au plus peut-on noter cette intervention défensive de De Luca sans laquelle les sud-américains auraient pu doubler la mise. On retourne donc aux vestiaires sur ce score de 1-1.

2ème mi-temps

Les Brésiliens reviennent sur la pelouse avec la ferme intention de marquer rapidement et à la faveur d’un excellent contrôle orienté, un défenseur italien est poussé à la faute. Le coup franc est dangereux… et transformé d’une frappe imparable ! Nous sommes à la 53ème minute de jeu et le score est de 2-1.

Bien que menés au score, la Squadra Azzura continue de privilégier une stratégie de contre-attaque. Après quelques occasions de part et d’autre, la patience de l’Italie s’avère payante. Cette dernière obtient un penalty inespéré à la 89ème minute ! Tout le stade retient son souffle… et exulte lorsque Marcos repousse la frappe de l’attaquant italien !!

Brésil 2 – Italie 1

Le Brésil s’impose donc 2-1 chez lui lors d’un match assez défensif et ne comportant que peu d’occasions. Marcos pourra être célébré pour ce penalty arrêté en toute fin de match.

Le Brésil reste en tête avec 6 points, devant la France 4 points et l’Italie à 1. L’Espagne et l’Allemagne sont dernières, mais avec un match en moins.

Sep 292017
 

Benjamin, qui a adopté avec son groupe de joueurs la version print & play de Worldwide Football, organise la toute première coupe du monde de Worldwide Football ! Voici le compte-rendu du deuxième match opposant l’Allemagne au Brésil.

Allemagne – Brésil

Allianz Arena, lundi 25 septembre 2017

1ère mi-temps

Le Brésil donne le coup d’envoi et mène les premières offensives face à une équipe d’Allemagne étrangement attentiste et truqueuse. Les deux formations se neutralisent jusqu’à la 32ème minute, moment choisi par les attaquants brésiliens pour faire étalage de leur talent : dribble, passe longue, passement de jambes… et faute allemande qui offre un excellent coup franc aux Auriverde ! Ces derniers ne manquent pas d’en tirer profit et ouvrent la marque à la faveur d’une passe lumineuse vers un attaquant démarqué (0-1).

Apathiques depuis le début, les Allemands sonnent enfin la révolte et obtiennent à leur tour un coup franc direct. Le ballon file droit dans la lucarne : égalisation ! Galvanisée par ce but, la Mannschaft pousse très fort en fin de mi-temps mais se heurte à un gardien de but dans un très grand soir.  Les protagonistes repartent aux vestiaires sur ce score de 1-1.

2ème mi-temps

La deuxième mi-temps part sur les mêmes bases que la première et le jeu se concentre au milieu de terrain. Mais sur un nouveau coup franc, le Brésil trouve le fond des filets en profitant d’une nouvelle erreur de marquage allemande (1-2).

Les visiteurs semblent dès lors bien résolus à préserver ce score et pratiquent une défense resserrée pour mieux ressortir en contre-attaque. Une tactique payante, puisque c’est précisément sur un contre que Paulo va ensuite aggraver le score (1-3).

La tentative de Julian Mayer dans les dernières minutes du match restera vaine. Victoire d’un Brésil solide et efficace face à une Allemagne un peu trop timorée qui n’aura pas joué sur ses qualités propres.

Allemagne 1 – Brésil 3

Sep 272017
 

Benjamin, qui a adopté avec son groupe de joueurs la version print & play de Worldwide Football, organise la toute première coupe du monde de Worldwide Football ! Voici le compte-rendu du premier match opposant la France à l’Italie.

France – Italie

Stade de France, samedi 23 septembre 2017

1ère mi-temps

C’ est un grand jour pour le sport de salon : ce samedi marque le début de la première coupe du monde de Worldwide Football qui met aux prises cinq des meilleures sélections nationales.

Le match d’ouverture oppose la France du coach Slim à l’Italie de Benjaweed, dans un stade étrangement clairsemé pour cet événement planétaire.

La France donne le coup d’envoi.  Le ballon est rapidement récupéré par l’italien Marchetti sur une tentative de grand pont. S’ensuit une alternance d’attaques qui sont rapidement mises en échec des deux côtés. Les blocs défensifs étant bien en place, les défenses obtiennent le dernier mot, à l’image de ce tacle dans les pieds de De Luca. Il faut attendre la 38ème minute pour enfin voir une action dans la surface française : dribble, passe longue suivie d’un contrôle orienté qui met dans le vent le défenseur tricolore, passe dans la surface pour un tir ; mais un pressing gagnant permet aux Français de récupérer le ballon. La mi-temps se termine sur ce score de 0-0.

2ème mi-temps

Dès le début de la seconde mi-temps, on sent les attaques plus poussées. La première offensive italienne se termine sur un pressing français et sur la relance, après trois dribbles réussis, un tacle italien sur une passe permet à la France d’obtenir un coup franc bien placé. L’arbitre sort le premier carton jaune du match. Le coup-franc est rapidement joué avec une passe, puis un tir de Martinez. Fabio Vitale essaie d’intervenir, mais ne peut empêcher le buteur français d’ajuster sa frappe pour battre Bianco. 1-0 pour la France !!

L’Italie rend le ballon à la France qui part de nouveau en dribbles depuis son camp. Après un premier tacle raté, une interception permet aux Italiens de partir en contre. Passement de jambe, puis passe longue dans la surface, un défenseur français part alors au duel et commet l’irréparable : pénalty ! Celui-ci est aisément transformé, 1-1.

Faisant une nouvelle fois preuve de créativité, les Français se font néanmoins subtiliser le ballon dans leur camp sur un pressing bien organisé des Italiens. Ces derniers lancent de nouveau une contre-attaque rapide avec une passe longue suivie d’un contrôle orienté. Un défenseur français se jette pour tacler et le buteur italien se laisse tomber de façon spectaculaire. L’arbitre lui accorde un nouveau pénalty malgré les récriminations françaises. Un contrepied parfait donne l’avantage aux visiteurs. 2-1 pour l’Italie.

Il ne reste plus longtemps à jouer, les Italiens sont regroupés en défense et les Français, créatifs et endurants, remontent la balle par passes successives. Profitant des errements de la défense italienne, ils enchaînent passement de jambes et passe en profondeur mais se font malheureusement prendre au piège du hors-jeu. Les Italiens leur rendent une nouvelle fois le ballon, acceptant la domination tricolore et formant toujours un bloc défensif compact. Passe, puis passe longue, duel raté des Italiens, centre, nouveau duel raté qui aboutit à un tir français que le gardien italien ne peut bloquer. BUT !! la France égalise à 2-2.

On rentre dans les arrêts de jeu et les Italiens qui semblaient maîtriser leur sujet semblent abattus. Épuisés par leurs efforts, ils vont toutefois profiter d’une supériorité numérique pour les dernières minutes suite à l’expulsion d’un joueur français. Les Italiens peuvent alors développer leur attaque sans souci : Luca Rossi décoche une frappe terrible… mais son tir est repoussé en corner par Hugo Fournier, l’héroïque gardien français.

L’arbitre la fin du match sur ce score de parité.

France 2 – Italie 2